Actu

Vu sur le web

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

Source : www.atlantico.fr - Le 21 octobre 2019

Jérôme Garcin publie "Le dernier hiver du Cid" aux éditions Gallimard. Retrouvez l'analyse d'Annick Geille.

Commentaire OCIRP :

"... Intraitable avec les truqueurs, donc, mais secourable avec tous les autres, Garcin est un tendre. Il lui faut toujours cacher ce grand coeur qui l'anime en secret. Il tient ses dons et sa force de son père (critique et éditeur aux « Presses Universitaires de France »), fauché en plein élan (« La Chute de cheval »/Gallimard/Folio : « Il avait quarante-cinq ans, j’allais en avoir dix-sept. Nous ne vieillirons pas  ensemble »,dit Garcin. « One more for the road », chantait Billie qui, elle aussi, détestait les épanchements. Orphelin de père, Jérôme Garcin vécut un deuil plus atroce encore, si possible. Il  assista à l’assassinat de son frère- jumeau ( six ans), tué sous ses yeux par un chauffard. C’est ainsi que parut un jour « Olivier » ( Jérôme Garcin/Gallimard/Folio), devenu un classique. Une béance s’installa dans l’imaginaire de l’écrivain. Ce vide, Garcin ne l’accepta qu’à la condition de le  combler par l’écriture « afin de faire revenir ceux qui ne sont plus »..."

Partager cette actualité
Haut de page